​Se loger à Tokyo : Trouver un appartement via une agence japonaise, quelles démarches ?

Au Japon, il est assez difficile pour un étranger de trouver un logement. La barrière de la langue et les procédure nous oblige à passer par des sites ou des agences spéciales pour étrangers, les prix sont plus hauts et le choix est considérablement réduit.

Lire la suite

Mon voyage dans les îles Yaeyama : Yonaguni, l’île la plus reculée et à l’ouest du Japon

Yonaguni est une petite île qui se trouve tout au sud ouest du Japon. Elle est en fait plus proche de Taïwan que de l’île japonaise la plus proche. Elle est principalement connue pour ses ruines sous marines. Avec ses 1600 habitants sur 28km2 et sa situation géographique, l’île présente de nombreuses particularités, et on s’y sent complètement isolé du monde.
Lire la suite

Mon voyage dans les îles Yaeyama, les plus au sud du Japon : l’île de Ishigaki

Les îles Yaeyama font partie de Okinawa et sont situé tout au sud ouest du Japon, entre l’île principale de Okinawa et Taïwan. Elles sont très reculées et assez sauvages, et offrent des paysages et des aventures magnifiques. Depuis l’île principale Ishigaki, on peut se rendre assez facilement dans les 8 autres îles qui composent les Yaeyama.
 

On peut accéder facilement à Ishigaki en avion depuis Tokyo en 3h15 mais le billet coûte cher. C’est beaucoup plus rentable de s’arrêter par l’île principale de Okinawa.

Depuis là, des bateaux se rendent tous les jours (ou presque) dans les autres îles.

Ishigaki est une île assez grande (200km2)et compte environ 40 000 habitants. Elle est connue pour le fameux boeuf de ishigaki, un peu moins populaire que le boeuf de Kobe, mais tout aussi bon.
 La ville principale est petite mais très agréable et plutôt vivante et desservie par des bus. C’est assez animé le soir dans certains endroits, il y a des coins sympas et des allées marchandes, de très belles plages et un port en plein centre. On sent vraiment l’ambiance des îles.

J’y ai passé 4 jours et ai pu visiter 4 îles depuis là : Yonaguni, Iriomote, Taketomi et Yubu.

Ma rentrée à l’université de Meiji 

Après beaucoup de stress et de galères administratives, je suis acceptée à l’université de Meiji, et les cours commencent enfin. J’ai fait mes premiers pas dans le monde des études universitaires au Japon, et jusque là c’est une expérience vraiment géniale. C’est le moment de vous raconter un peu ma rentrée et mes premières impressions.

(J’ai résumé les démarches pour entrer a l’université ici)

L’université de Meiji se place parmi les meilleures du Japon. Mon campus est situé à Nakano et on y trouve les licences et master d’études japonaises internationales.

J’ai intégré le programme de Global Japanese Studies, qui propose des cours très variés en anglais et en japonais avec plusieurs types de parcours comme relations internationales, culture ou business (en plus des autres langues et des cours de japonais proposés). On a très peu de cours obligatoires et on est libre de choisir tout ce qu’on veux parmis les différents parcours. Pour mon premier semestre j’ai choisi un peu de tout : cours de rédaction et lecture de textes en japonais, oral en anglais, tourism management et cultural history of fashion en japonais, politiques économiques en Asie pacifique, économie et relations internationales en anglais. Je commencerai le chinois et le coreen à la rentrée d’avril pour me caler avec les élèves débutants.

Les élèves japonais sont mélangés avec les étudiants étrangers qui suivent un cursus normal et aussi avec les étudiants étrangers en échange universitaire, et la plupart des cours sont ouverts à toutes les années de licence, ce qui permet de rencontrer plein d’étudiants de milieu et d’âge différent !

Avant la rentrée, une semaine d’orientation était prévue pour les nouveaux élèves. Ayant l’expérience de l’administration chaotique de la fac en France, je suis presque émerveillée devant l’organisation parfaite d’une si grande fac.

On a eu plusieurs réunions d’explication sur le fonctionnement de la fac, les cours, visite du campus et rencontre avec les professeurs. Il y’a eu également plusieurs réunions d’explication et d’aide pour les élèves étrangers qui venaient d’arriver au Japon.

La vieille des cours, c’est la cérémonie d’entrée dans le campus de Surugadai. Un bâtiment beaucoup trop classe, qui ressemble à un château de l’intérieur, cérémonie hyper formelle, j’avais l’impression d’assister au discours du premier ministre haha. On sent vraiment que cette fac c’est pas n’importe quoi et ça fait un peu peur.
Même si nous sommes mélangés avec tous les autres élèves du campus, nous sommes seulement 8 à avoir commencé les cours en septembre (la rentrée se fait normalement en avril). Voici une partie de mes classmates

La première semaine de cours est une semaine d’essai : tous les cours ne durent que la moitié du temps habituel pour nous permettre d’en essayer le plus possible avant de choisir.

Ce qui m’a marqué tout de suite c’est le nombre de cours dans des petites salles, la bienveillance des professeurs et leur proximité avec les élèves. Contrairement à ce que j’imaginais des universités au Japon, tout le monde participe activement aux cours et la plupart des cours deviennent en fait un genre de discussions ouvertes et exposés autours de thèmes en lien avec le programme. La plupart des élèves que j’ai pu rencontrer sont très motivés, très ouverts et intéressés.

Des le premier jour on m’a embarqué dans l’international lounge, un endroit où vont les élèves pour échanger avec les autres et rencontrer des gens. En 5 min j’avais déjà rencontré une quinzaine de personnes.

Et pour ce qui est du campus on a tout ce qu’il faut : une grande cafet, plein de canapés, une vue magnifique sur Tokyo, une bibliothèque, un parc et plein de restos cools, Nakano Broadway à quelques minutes à pied, on a même un book store dans la cafet ou on peut acheter tous les manuels de nos cours, cahiers stylos etc, bref tout pour être heureux !

Okinawa 2- Zamami et Naha 

J’ai profité des prix des billets d’avion et de mes derniers jours de vacances restants entre mon voyage à Taïwan, l ascension du mont fuji et mon entrée a la fac pour retourner quelques jours à okinawa. Cette fois ci, on est allé à Zamami, une des îles Kerama situé a l’ouest de Naha.

Lire la suite