Cambodge : petit tour dans la capitale Phnom Penh

B7F60BA8-92BB-4868-81AE-F2CB4F987B9F

Après 4 jours à explorer les temples d’Angkor et la petite ville de Siem Reap, on débarque à Phnom Penh, l’étourdissante capitale Cambodgienne. Le dépaysement était total après ces quelques jours au calme dans les ruines et la forêt, on se retrouve perdus entre les milliers de mobilettes et tuktuk klaxonnants, la foule et les odeurs des marchés. Au programme de ces deux jours dans la capitale : temples, marchés, palais royal et tour en bateau sur le Mekong.

Lire la suite

Arita et les porcelaines Fukugawa

Arita est une petite ville dans la préfecture de Saga dans l’île de Kyushu, connue principalement pour ses porcelaines et céramiques. Lors de mon voyage dans la région de Nagasaki, j’ai eu locccasion d’y faire un tour et de visiter le centre China on the Park, où l’on trouve les porcelaines de la famille Fukugawa.

Les porcelaines de Fukugawa Seiji ont une très longue histoire qui commence au 17ème siècle. En 1900, la maison se fait mondialement connaître en gagnant la médaille d’or lors de l’exposition universelle de Paris pour leur vase floral. 10 ans plus tard, elle devient fournisseuse officielle de la famille impériale.

On trouve ces porcelaines à China on the Park dans la ville de Arita. Tout est regroupé dans un centre, d‘un côté on trouve le magasin où sont exposées des centaines et des centaines de porcelaines destinées à la vente, de l’autre  un grand hangar où se trouve l’usine qui les construit. Il y en a de toutes les tailles et de toutes les formes, on pourrait passer des heures à se promener entre les rayons et admirer la finesse des peintures.

En face du hangar, on trouve un restaurant où on peut manger dans ces porcelaines, et surtout, un petit musée où sont exposées les pièces les plus importantes, dont celle qui a été récompensée à l’exposition universelle de Paris de 1900.

J’aurais aimé passer plus de temps à Arita et découvrir d’autres endroits comme celui-ci, mais ce sera pour mon prochain voyage dans la région !

Cambodge : les plages de Sihanoukville et l’île de Koh Rong

012CA59E-67A2-46EB-894C-335C9D0FBB8F

Notre dernière destination au Cambodge était la ville de Sihanoukville au Sud ouest du pays, ainsi que l’ile de Koh Rong à proximité. Très connue pour ses plages paradisiaques, la region fait l’objet d’investissements massifs des chinois qui possèdent maintenant 70% des bâtiments et terrains de la ville et y construisent d’immenses complexes touristiques, ce qui rend l’ambiance de la ville assez particulière et saisissante.

Lire la suite

Apprendre le chinois à partir du japonais

Cette année je me suis lancée dans l’apprentissage du chinois (mandarin) et du coréen à partir du japonais, et je me suis dit que ça pouvait être intéressant de partager mon experience et mes progrès ici, et de la façon dont le japonais m’aide dans l’apprentissage de ces deux langues. On commence par le chinois !

Lire la suite

Cambodge : route de Siem Rep à Phnom Penh : villages flottants sur le lac Tonle Sap et tarentules grillées

B52863D4-819E-45DA-947B-D5564E01EA41

Sur mon chemin de Siem Reap à la capitale cambodgienne Phnom Penh, je me suis arrêtée en cours de route au village flottant de Kompong Khleang sur le lac Tonle Sap, et au village de Skuon connu pour ses fameuses tarentules grillées… 

Lire la suite

Être tatoué au Japon

75D227CA-46F1-4B02-B1DB-AD0EE16F9E88

Le tatouage a une très longue histoire au Japon, mais son lien avec la mafia japonaise lui donne une vision très négative. Ici, le tatouage est considéré comme illégal si la personne qui l’exerce ne possède pas de licence médicale, la plupart des tatoueurs sont donc dans l’illégalité. (update : il a récemment été reconnu par la court de justice de Osaka que le tatouage n’avait rien à voir avec une pratique médicale, affaire a suivre !) Bref, le tatouage est mal vu et de nombreuses piscines, sources chaudes, salles de gym, etc sont interdites aux tatoués. De plus, posséder des tatouages peut vous poser de sérieux problèmes en termes d’opportunités professionnelles. Mais qu’en est il vraiment ? On me demande souvent si mes tatouages ou ceux de mon copain ont une influence particulière sur notre vie de tous les jours au Japon, donc je me suis dit que ça pouvait être intéressant de parler un peu sujet ici notamment sur sur le plan travail, famille, et vie de tous les jours.

Lire la suite

Le point sur mon année 2018 et mes objectifs 2019

41C8C806-8554-437D-912F-3BEBCA7D539F

Je commence cet article en vous souhaitant à tous une bonne année (un peu retard) et merci à tous ceux qui suivent ce blog ! Même si à la base le but principal de ce blog est pour moi de garder une trace des endroits que je découvre au Japon, de ce que je fais de manière générale et de mes avancées en japonais et dans ma vie au Japon, ça me fait plaisir de voir qu’il est suivi et même utile pour certains.

Je suis un peu en retard, mais je tenais a faire le point sur mon année 2018 et écrire mes objectifs pour 2019.

Lire la suite

Seoul : Les temples Jogyesa et Bongeunsa

42917034_1980381451984045_6316174374307102720_n

Aujourd’hui on fait un petit tour dans les temples Jogyesa et Bongeunsa à Séoul pour clôturer le résumé de mon voyage en Corée du Sud. J’ai beaucoup aimé les tempes en Corée, leurs couleurs et leurs ambiances, et ces deux là sont parmi mes favoris, surtout le temple Bongeunsa qui est de loin le plus beau que j’ai vu !  Lire la suite

Aller à la fac au Japon : on pèse le pour et le contre

wp-image-283015525

Pour poursuivre ma série à propos de l’apprentissage du japonais, après avoir parlé des écoles de japonais au Japon, on va parler un peu de la fac au Japon. Vous êtes beaucoup à me poser des questions sur mon expérience de la fac et à envisager d’y faire un échange ou d’y poursuivre vos études, donc on va faire le point ici sur les bons et les mauvais côté des universités au Japon selon moi.

Lire la suite