Entrer à l’université au Japon : quelles démarches?

19213078_1464128790275983_272812495_o

Comme on me le demande régulièrement et que je suis en train de terminer mes papiers d’inscription, j’ai résumé ici les démarches pour entrer à la fac au Japon en suivant mon expérience. 

La plupart des universités au Japon proposent des programmes uniquement en japonais et la rentrée se déroule en avril. Mais de plus en plus de facs veulent devenir plus internationales et attirer plus d’étudiants étrangers, elles essayent de se caler sur les rentrées universitaires de septembre et de proposer des programmes plus accessibles. En général, toutes les universités acceptent les étrangers et parfois certains programmes et examens d’entrées sont adaptés. Il y a aussi de plus en plus de programmes en anglais ou qui permettent de choisir des cours en anglais et en japonais, avec des cours de japonais en plus. c’est ce que proposent les facs les plus réputées comme Waseda, keio, Meiji, Sophia…

Les démarches se font très tôt la plupart du temps. J’ai du envoyer mes dossiers en février pour la rentrée de septembre, les résultats sont tombés en mai et les démarches pour le visa ont commencé en juin. Sachant que certains papiers demandés pour le dossier peuvent être longs à obtenir, qu’il faut ensuite tout faire traduire et souvent aussi s’inscrire à des examens comme le JLPT ou le TOEFL, il faut s’y prendre longtemps à l’avance.

La plupart des universités sont accessibles par concours d’entrée (examen écrit et entretien), mais parfois ceux qui ont des programme en anglais spécialement pour les étrangers ne prennent que sur dossier. Mais on n’échappe pas aux tests de langue et autres examen internationaux : j’ai du passer le JLPT, le TOEFL, le TOEIC et le SAT (examen d’admission en université aux Etats Unis, il y a des maths, de la compréhension de textes, grammaire et essay en anglais). Beaucoup d’universités demandent également l’EJU (examen d’entrée à l’université au Japon pour les étudiants étrangers, il y a plusieurs matières qu’on peut choisir et une épreuve de japonais qui équivaut à peu près au niveau du JLPT 2). Bien sûr le niveau requis et les matières demandées dépendent de chaque université.

Dans les papiers demandés pour constituer un dossier de candidature là encore tout dépend des universités, j’ai du fournir les relevés de notes officiels de chaque trimestre du lycée, le bac et les notes de tous mes semestres de licence traduites par l’ambassade ou un traducteur certifié. Plusieurs lettres de recommandation de mes professeurs, lettres de motivation, et puis plusieurs autres papiers à remplir du style informations personnelles, CV, etc.

Les documents peuvent varier beaucoup d’une fac à l’autre, pour candidater à une certaine fac j’ai envoyé une 20aine de papiers, mais pour une autre j’en avais tellement que ça ne rentrait pas dans une enveloppe A4…

Après avoir envoyé le dossier et passé les examens, il ne reste plus qu’à attendre. Si accepté, on vous envoie les guides et documents pour l’inscription et la demande de visa, ça fait encore un bon paquet de papiers à remplir ! J’ai du faire quelques démarches en plus pour m’inscrire à la fac : on m’a demandé des papiers de la mairie en France, et aussi au Japon, avec pas mal de papiers à faire traduire officiellement, des certificats de scolarité, etc. Pour le visa c’est toujours la même chose à quelques détails près : informations personnelles, informations sur le garant, comptes bancaires, pas mal de papiers a remplir sur les financements de l’étudiant, etc. Le tout à faire vérifier par l’université avant de l’envoyer à l’immigration.

Plus tard, on reçoit les papiers d’information sur la rentrée et l’inscription aux cours, le visa fin aout/ début septembre, et il ne reste plus qu’à attendre de commencer !

2 réflexions au sujet de « Entrer à l’université au Japon : quelles démarches? »

  1. Super intéressant ! Merci beaucoup pour cet article 🐼🐸 J’ai une question : cela coûte relativement cher les frais d’inscriptions pour l’université ? Est-ce qu’il y a des aides, comme des bourses ?

    • Merci beaucoup, effectivement c’est très cher (entre 6000 et 12 000 euros l’année je pense) il y a des bourses pour les meilleurs aux examens d’entrée ou aux premiers semestres, la encore ça dépend des universités mais il y en a aussi pour les élèves étrangers qui se financent tout seuls

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *