Faire une école de japonais au Japon ?

17622678_1379570368731826_704823258_oVous êtes beaucoup à me demander mon avis sur les écoles de japonais à Tokyo: est-ce vraiment utile pour apprendre la langue ? Combien ça coûte ? Est – ce que ça vaut le coup ?  On pèse le pour et le contre dans cet article. Attention, je ne parle ici que de ma propre experience et de mon avis,cet article est entièrement subjectif mais peut peut être vous aider à vous décider !

Je prendrai principalement l’exemple de Tokyo International Japanese School, car c’est là que j’ai étudié et même travaillé, mais les écoles sont en générale assez similaires dans leurs prix, le cadre et l’organization des cours.

Tout d’abord, pour ce qui est des informations détaillées sur l’école, les visas et les différents programmes, je vous renvoie à quelques articles :

Partir un an ou plus dans une école de japonais au Japon c’est une grosse décisions, à ne pas prendre à la légère. On aborde déjà les points positifs car pour moi ils sont plus important que les points negatifs.

Étudier une langue dans le pays où elle est parlée c’est forcement le meilleur moyen de l’apprendre. Les écoles de langues sont pour moi clairement le moyen le plus rapide et efficace d’acquérir de vraies compétences en japonais. Bien sur, il est évident que rien ne se fait tout seul, ce n’est pas simplement en venant en cours tous les jours que vous allez devenir bilingues, peu importe l’environnement c’est avant tout un énorme travail personnel. Mais l’école est un très bon accompagnement. Les cours sont intensifs, on a 4 heures de japonais par jour, mine de rien ça avance très vite, c’est un environment très propice aux progrès rapides. (Il est considéré qu’on peut commencer d’un niveau grand débutant et atteindre un niveau avancé en 2 ans dans ce genre d’école.)

En plus de ça, l’école (et j’imagine que c’est le cas pour la plupart des écoles de ce type) offre des entrainements aux entretiens d’embauches, examens oraux et ecrits d’entrée aux universités, inscriptions et entrainements au JLTP, et aide personnalisée. C‘est donc très utile pour ceux qui comptent poursuivre leur vie au Japon après la sortie de ce genre d’école.

Les cours n’ayant lieu que le matin, on a un temps non négligeable pour réviser, profiter du japon, et aussi travailler, puisque le visa étudiant le permet. C‘est un point non négligeable pour ceux qui financent seuls leurs etudes et leur vie au Japon.

Un petit plus : c’est très interessant de se retrouver au contacte d’etudiants de nationalities différentes, on n’a souvent que le japonais comme langue commune, ce qui aide aussi beaucoup a progresser quand on est débutant puisqu’on est obligé d’utiliser la langue pour se faire comprendre.

Pour ma part il s’agit d’une très bonne expérience, même si j’avais déjà un niveau de japonais plutôt bon quand je suis entrée dans cette école, je n’aurais pas pu progresser autant seule, et je leur dois beaucoup pour l’aide qu’ils m’ont apporté pour passer le JLPT et leurs conseils pour entrer à l’université.

On passe cette fois-ci aux points négatifs, et le principal est sans doute le prix. En effet, les frais de scolarité pour un an de cours s’elevent entre 5000 à 7000 euros environ, en générale. C’est un coût élevé, en plus du prix de la vie au Japon. Heureusement, les règles du visa étudiant et le temps libre nous donnent la possibilité de travailler, mais le temps de travail par semaine est limité à 28h, c‘est donc une aide non négligeable mais qui est loin de couvrir les frais de l’école et de la vie de tous les jours.

Les autres points négatifs sont pour moi secondaires, mais pour en citer quelques uns :

Il arrive parfois de se retrouver entre deux niveau de cours, le premier étant trop facile et le suivant trop difficile. Il est bien sur possible de changer de niveau en cours de route, mais cela amène souvent a des difficultés et de la frustration pour les élèves concernés. Malgré ca, même si on se retrouve dans un niveau un peu trop dur ou un peu trop facile pour nous, je pense qu’on arrive toujours à progresser rapidement.

De plus, dans beaucoup d’écoles les locaux ont tendance a être très petits, et les élèves sont parfois bien trop nombreux pour l’espace disponible, ce qui amène a des classes très chargées et bruyantes.

Pour conclure, ceux qui me suivent depuis longtemps savent que j’ai adoré étudier en école de japonais, ça a été une bonne expérience pour moi et j’ai énormément progressé. Ça a été aussi un moyen pour moi de mettre un premier pas au Japon, et me faire petit à petit à la vie ici et réfléchir à mes plans pour la suite. Cette année a été 100% bénéfique et dans tous les cas c’est une expérience que je conseille. D’autant plus que l’école par sa structure et les aides proposées est aussi bien adaptée à ceux qui veulent poursuivre leur vie au Japon par la suite que ceux qui veulent juste y passer une ou deux années de pause avant de rentrer en France.

Pour ceux qui ont déjà étudié dans ce genre d’école, n’hésitez pas à partager votre expérience, je serais très contente de lire d’autres points de vues sur le sujet !

   Send article as PDF   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *