Le jardin de Koishikawa Kôrakuen

14825544_1227283727293825_610359484_n

Le jardin de Koishikawa Kôrakuen est le plus ancien de Tokyo. Il se situe dans le quartier de Koishikawa (station Kôrakuen, à une quinzaine de minutes de Shinjuku par la ligne Nanboku ou Marunouchi) et longe le Tokyo Dome.

Construit au début de l’ère Edo au début du 17e siècle, il est inspiré de différents paysages chinois et japonais. L’entrée coûte 300 yen, et la promenade dure environ une heure. On y trouve des lacs, des jardins de fleurs, des petites collines et plusieurs ponts : un pont en bois peint en rouge, le tsutenkyô, ainsi que l’engetsukyô (pont de pleine lune), construit en demi-cercle, il forme un cercle complet qui symbolise la pleine lune en se reflétant dans l’eau.

Les arbres et les fleurs sont plantés de façons à ce que les couleurs changent tout au long de l’année selon les différentes floraisons : les pruniers en février, érables en automne, cerisiers en avril, les glycines en mai, iris en juin… Le temps était assez mauvais lors de ma dernière visite, j’y retournerai en novembre pour voir les érables et j’ajouterai quelques photos ici. 14813105_1227280990627432_115090030_o14799985_1227280597294138_1442738257_o  14813742_1227281593960705_1880741744_n 14826311_1227280930627438_1094689644_n 14859394_1227279870627544_1430120227_o  14875012_1227281803960684_285956496_n  14875065_1227281577294040_907029155_n 14876269_1227280840627447_1516728506_o14875043_1227281130627418_1922237283_n14874950_1227280330627498_74152069_n

Une réflexion au sujet de « Le jardin de Koishikawa Kôrakuen »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *