La magie culinaire de Fumotoya

Aujourd’hui je suis allée dans un resto que je trouve absolument génial et dont je voulais vraiment parler ici. C’est une amie japonaise qui me l’a fait découvrir l’an dernier lors de mon dernier voyage au Japon, et comme ma mère rentre en France demain je voulais lui montrer avant son départ.

Il s’agit d’un tout petit restaurant appelé Fumotoya, dans un tout petit quartier perdu à 15/20min de Shibuya avec la ligne Inokashira (arret Nishi Eifuku, sortie sud). C’est une toute petite maison en bois avec une ambiance très mystérieuse, on a l’impression d’entrer dans un autre monde.

13518160_1131607286861470_842096735_o

Le chef va lui même cueillir et pêcher les ingrédients de ses plats, ils changent donc selon la saison et selon ce qu’il trouve, tout est frais et les produits viennent autant que Hokkaidô que de Okinawa ! Le resto est également spécialisé dans les alcools de fruits, il y en a pour tous les goûts ! Et il y a aussi de la bière au citron de Okinawa : le Shikuwasa. (que je recommande, au passage).

13523808_1131606526861546_1311845854_o13523813_1131606466861552_1820568675_o

Il y a beaucoup de choix dans le menu mais mon amie (étant une habituée) demande toujours au chef de nous faire un menu de saison, donc c’est toujours la surprise, et les plats s’enchaînent (ça ne s’arrête pas), à chaque plats je découvre de nouveaux aliments et c’est magique. Le chef apprend le français en plus, il était adorable et a essayé de nous expliquer chaque plat en français.

Donc voilà tout ce qu’on a pu découvrir ce soir :

13509455_1131606606861538_1542822818_o

Edamame, plantes sauvages de Hokkaidô, oseille, orties sauce miso et sésame.

13510471_1131606740194858_1729119489_n13536119_1131606703528195_1848283732_n

Tempura de crevettes et poissons pêchés dans le lac Biwa, champignons shiitake, et feuilles sauvages (??)

13493444_1131606666861532_2085464581_o

Truite du lac Biwa.

13523924_1131606990194833_1590023496_o

Algues, pomme de terre tororo (sorte de pomme de terre gluante), crabe, concombre, junsai de akita (sorte de haricots dans de la gélatine)

13511641_1131607156861483_1399701598_n

Mouton, bambou et poireaux

13499918_1131607186861480_60719458_o

Onigiri algue et saumon, soupe miso aux champignons

13530617_1131607103528155_368164865_n

Glace aux abricots

Le tout pour 4000 yen (33 euros) !

 

Je vous le recommande vivement si vous êtes de passage à Tokyo, autant pour l’ambiance, que la découverte des plats aussi variés que délicieux, et la magie de l’endroit !

3 réflexions au sujet de « La magie culinaire de Fumotoya »

    • Bonjour ! Le restaurant s’appelle Fumotoya, il se trouve à Nishi eifuku. Pas besoin de réserver en général mais l’endroit est très petit donc il se peut que ce soit plein parfois en week end.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *