Mon quotidien à Tokyo

15052196_1240202172668647_551240800_oJ’ai beaucoup tardé à publier cet article, j’avoue de pas être très à l’aise à l’idée de raconter ma vie de tous les jours surtout qu’elle n’a pas grand chose d’exceptionnel. Mais on m’a souvent suggéré d’écrire à ce sujet donc je me lance : voici une semaine dans ma vie quotidienne au Japon (ne vous attendez pas à un truc de dingue).

Je me lève à 7h30 tous les matins pour aller en cours. Mon école se trouve à Shinjuku, j’ai donc une vingtaine de minutes de trajet (où je tente de ne pas mourir étouffée dans le métro en pleine heure de pointe). Mes cours commencent à 8h50 mais je pars en avance car les trains ont souvent un peu de retard et j’aime bien avoir le temps de déjeuner tranquillement avec mes classmates avant le début du cours. J’ai beaucoup de mal à me réveiller le matin mais c’est toujours un plaisir de me lever pour aller à l’école, j’aime beaucoup passer du temps avec eux et ça me fait du bien de faire du japonais de manière intensive. 14975784_1240201896002008_132618590_o

Une fois les cours terminés, les jours où je travaille je reste à shinjuku. Je mange dans le coin, il y a plein de petits restaurants pas chers un peu partout, et je retourne réviser à l’école en attendant l’heure du boulot. En général je travaille de 16h à 20h, dans une boutique d’un grand centre commercial près de la gare de shinjuku. Je vends des pâtisseries françaises, rien de bien passionnant mais c’est une expérience très intéressante et ça me permet d’améliorer mon japonais et de me faire un peu d’argent. La boutique se trouve dans un lieu de passage , beaucoup de gens s’arrêtent et posent des questions mais il y a assez peu de clients. La plus grande partie de mon travail consiste à expliquer la composition des pâtisseries, vérifier les dates de péremption, emballer les gâteaux (ça c’est le plus long, la façon d’emballer dépend de chaque gâteau et du nombre, et comme les pâtisseries françaises au Japon ça fait un peu luxe, même pour un tout petit bout de gâteau ridicule on finit avec une grosse boîte et des rubans partout). Mes collègues sont toutes japonaises et elles sont très sympas. Seul bémol, le bruit permanent autour et le passage des gens font vite mal à la tête, et quand on n’a pas de client le temps passe très lentement.

15034142_1240200736002124_776400975_o 15049896_1240200282668836_355091647_n13502066_1128902597131939_4361800861709604022_n

Après le travail je rentre chez moi directement, mais il m’arrive régulièrement de retrouver des amis à Shinjuku ou Shibuya pour aller boire un verre. Les jours où je ne travaille pas je rentre directement après les cours, parfois en faisant un petit détour pour me promener quand il fait beau. Je passe l’après-midi à réviser (du moins j’essaye). J’ai de quoi m’occuper entre les examens pour entrer en université japonaise et les partiels de ma fac en France qui arrivent.

15292895_1266638720024992_696271918_o

Je profite du week-end pour avancer dans mes révisions, je fais parfois quelques photoshoots, et le soir je sors en général toute la nuit avec mes amis. D’habitude on reste dehors jusqu’au matin dans le centre mais avec le froid qui s’installe on essaye de trouver des endroits pas trop chers où s’amuser. Je fréquente très rarement les clubs, à part pour les soirées gothiques (donc rien à voir avec un club normal haha), je vais régulièrement dans des bars, surtout rock/metal, et dans les minuscules bars cachés de shinjuku. Mais ce que je préfère c’est traîner dehors avec mes amis, il y a toujours tellement de gens à rencontrer et tellement d’endroits sympas à découvrir même au milieu de la nuit !

14971016_1240202006001997_2042740289_o 14976197_1240201702668694_284219471_o 15033995_1240199416002256_13231029_o 15293450_1266638633358334_1670232412_o 15355965_1266638783358319_462462047_n15311398_1266688340020030_1709564219_o 15319462_1266638613358336_1125360526_n 15033714_1240202042668660_468836331_n 15301126_1266639030024961_1228459384_n

Voilà, rien d’exceptionnel mais j’aime beaucoup ma vie ici. Mes semaines sont bien remplies et je suis souvent épuisée entre mes cours et mon job, mais je m’amuse beaucoup, j’apprends énormément, je m’émerveille toujours autant devant Tokyo et je m’épanouis énormément ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *