Mon quotidien à Tokyo – 2

Ma vie a bien changée depuis mon dernier article sur mon quotidien à Tokyo

C’est l’heure de faire une petite mise à jour : voici une semaine dans ma petite vie à Tokyo.

J’ai une dizaine de cours d’1h40 dans ma semaine. Ma fac se situe à Nakano, à une vingtaine de minutes en metro depuis chez moi. En général je commence aux alentours de 10h30 du matin, ce qui me permet de me lever assez tard et d’échapper aux heures de pointes. Je mange à la fac avec mes amis, en général j’ai deux cours par jour donc je finis assez tôt. J’adore aller en cours, ma fac est super jolie et lumineuse, j’aime papoter avec les autres étudiants, et j’adore le fait de pouvoir passer du temps avec de gens de nationalités aussi nombreuses et différentes. Même les cours les moins intéressants ne sont pas une perte de temps pour moi parce que c’est toujours un moment ou je vais entendre et parler en anglais ou en japonais de manière intensive et c’est toujours bon à prendre.

La vue depuis ma fac.

Après le cours je vais travailler, là aussi c’est toujours un plaisir de passer du temps avec mes collègues. J’apprends beaucoup avec ce job et c’est une chance pour moi. Je travaille le maximum d’heures autorisées par mon visa, soit 28h par semaines. Je ne bosse que quand mes cours me le permettent, donc pas la journée entière, sauf le samedi. Certains jours de la semaine j’ai cours uniquement l’après-midi, donc c’est le matin que je vais travailler. Ma boîte est à 30min à pied de chez moi, j’adore marcher tôt le matin pour y aller. Et puis comme je le décrivais dans cet article, ce job est tres enrichissant au niveau des perspectives et aussi pour mon niveau de japonais, l’ambiance dans ma boîte est très sympa, on a un petit café très agréable où on peut travailler juste en dessous de nos bureaux, et on s’amuse tous bien ensemble. Il y a des gens très originaux, intéressants et intelligents ici, et c’est un plaisir de parler avec eux.

J’ai toujours un peu de temps entre mes cours et le travail, j’en profite pour réviser un peu et avancer mes dossiers et devoirs. La charge de travail n’est pas énorme pour moi. J’ai déjà fait une licence assez intense en France et ayant bossé mon japonais 50h/24 ces dernières années j’ai l’habitude d’étudier beaucoup et (plus ou moins) efficacement.

Le soir, je vais à mes cours de danse. J’ai toujours voulu danser mais j’ai toujours été incapable de m’y mettre à cause de mon manque énorme de confiance en moi. Grace à Anne-Laure je me suis lancée et on s’y est mis ensemble. Même si elle n’est plus au Japon maintenant j’essaye de garder le rythme seule et j’y vais entre 2 et 5 fois par semaine. Mon école possède des locaux à Ikebukuro et Shinjuku, et je peux assister aux cours débutants et intermédiaires autant que je le veux pour environ 70euros par mois. C’est beaucoup d’argent pour moi donc ça m’oblige à rester motivée haha.

Comme ma vie à 300 à l’heure ne s’arrête pas là, après la danse je vais voir des amis dans le centre, puis je rentre avec mon copain. J’ai toujours l’impression de courir partout et de manquer de temps, moi qui suis extrêmement introvertie à la base j’ai besoin de temps seule chez moi mais en même temps je ne supporte plus de passer du temps sans rien faire, donc je suis assez stressée et à cause de ça je n’ai pas le temps de passer autant de temps que je le voudrais avec tous mes amis. C’est encore quelque chose chez moi que je dois apprendre à changer : respirer un peu et me poser. Mais j’aime beaucoup cette vie en même temps.

Le week-end : je travaille le samedi puis je rentre réviser un peu avant de sortir avec mes amis. Le dimanche c’est mon seul jour tranquille mais en général je fais du mannequinat toutes les semaines parce que c’est le seul moment où je peux caser mes demandes. ça ne me prend en général qu’une demie journée donc le reste du temps je peux enfin revoir mes amis et me balader, profiter des cafés, parcs, etc… N’importe quelle sortie me rend heureuse.

Je suis contente de réussir à voyager beaucoup malgré mon emploi du temps chargé. Cette année j’ai pu aller au sud de Okinawa dans les îles Yonaguni, Ishigaki, Taketomi, Iriomote et Yubu, dans le Kansai avec ma mère (osaka, kobe, Kyoto, nara), dans le Kyushu à Fukuoka, Kagoshima, sakurajima et Yakushima, et à Taïwan et en Thaïlande. Mes prochains voyages seront Hong Kong et la Corée, et j’ai hâte d’organiser mes prochaines aventures avec Anne Laure !

Notre voyage en backpack en Thailande.

J’oubliais mon toit, où je passe beaucoup de temps de jour comme de nuit. je ne me lasse pas de cette vue. J’ai toujours rêvé depuis petite de vivre dans une grande ville avec une belle vue sur le centre. Seule avec un café le matin, avec mes révisions l’après-midi, avec mon copain et mes amis et des bières le soir, c’est toujours le moment où je me pose enfin et où je regarde Tokyo en me disant que j’ai réussi à avoir encore mieux que la vie que j’ai toujours voulue, et qu’est ce que je l’aime cette vie que j’ai réussi à me faire en partant de 0 dans cette immense ville si étrangère, et qu’est ce que je l’aime mon Tokyo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *