Des chats, des chats et encore des chats : le Gotoku-ji, temple des Maneki Neko

Le Gotoku-ji (豪徳寺) est un temple bouddhiste situé dans le quartier de Setagaya, qui serait à l’origine des maneki neko.

Il s’agit de petites statues porte bonheur représentant un chat assis avec la patte levée au niveau de l’oreille, généralement posées devant les portes et devantures de magasins.

Le légende dit qu’un homme aurait croisé un chat dans cette position, et ayant pris son geste pour une invitation il serait entré dans le temple et aurait échappé ainsi à la mort car un arbre frappé par la foudre serait tombé à ce moment là. L’homme aurait alors fait une donation au moine qui possedait les lieux pour y construire le temple.

On y trouve un autel rempli de centaines de statues de chat. Il est possible d’en acheter à la boutique du temple et de les ajouter là.

Le reste du parc est très joli, on y trouve une pagode, plusieurs autels et autres bâtiments.

Je recommande aussi de se balader un peu dans le coin, c’est un petit quartier résidentiel très calme et ça change du Tokyo bruyant et bondé qu’on voit tous les jours.

Infos pratiques

154-0021 Tokyo, setagaya-ku,Gotokuji, 2−24−7
9:00-17:00
Accès : station Gotoku-ji sur la ligne odakyu à 15min de shinjuku

   Send article as PDF   

Promenade à l’ouest de Tokyo : le temple kongoji, la rivière tamagawa et le bouddha de Zenshouji 

Il y a tellement de belles choses à voir autour de Tokyo ! Mi-novembre, les couleurs de l’automne commencent à apparaître et le temps est encore bon et ensoleillé, l occasion parfaite pour une escapade à l’ouest de Tokyo pour se balader entre les temples au bord de la riviere Asa, et de découvrir un Tokyo beaucoup plus calme.

Le Takahatafudo-son Kongo-ji est un des trois principaux temples de la secte bouddhiste Shingon dans la region.

tokyo, japon, temple, traditionel, pagode, boudha, tourisme, voyage

Lire la suite

Taiwan jour 4 : Jiji, monastère de Fo guang shan, Kaoshiung : la rivière de l’amour et le marché de Lio He

On s’est arrêté plusieurs fois sur le chemin du Sun moon Lake a Kaoshiung, la deuxième ville de Taïwan au sud ouest de l’île.

Lire la suite