Travailler au Japon 3 : mon expérience dans une entreprise de médias.

Cet article est le troisième de ma série sur mon expérience au Japon. Vous pouvez retrouver le premier ici et le second ici

Après avoir parlé de mes premières expériences qui reflètent assez certains cotés négatifs du travail au Japon, à savoir la pression, les heures sup, etc, maintenant je vous parle de mon travail actuel qui n’a absolument rien a voir et se trouve à l’opposé total des clichés du travail au Japon.

Avant ça j’ai aussi fait l’expérience de la pression et du travail à la japonaise dans d’autres job vraiment pas terribles, donc j’avais envie de partager une image un peu plus positive et différente.

Petite explication : je bosse à temps partiel pour une entreprise de média, promotion videos et evennementiel. On gère entre autre un gros website de voyages, culture, lifestyle et tendances dans le monde et on vient d’ouvrir un café/open space qui accueil toute sorte d’événements et talk shows diffusés en direct. Il fait aussi office de café et espace de travail ou études pour les clients.

La moyenne d’âge des employés doit être d’environ 25 ans. Tout le monde est ami, la plupart desjobs sont des jobs assez créatifs, y’a beaucoup d’artistes et de gens très ouverts. Une partie des employés sont bilingues voire trilingues, certains ont vécu à l’étranger ou ont beaucoup voyagé, il y a quelques étrangers aussi (seulement 3 sur environ 70 employés), c’est très intéressant d’échanger avec tout le monde.

En fait il y’a enormement de gens tatoués, barbus, cheveux longs ou colorés. Ça casse beaucoup l’image du travail au Japon et pourtant c’est une entreprise 100% japonaise.
Le boss trouve que ce genre de personne est plus ouverte, friendly et plus créative au travail et que l’ambiance dans l’entreprise en est bien meilleure. Il essaye de créer et promouvoir un nouveau style de travail dans un environnement très humain, agréable et libre, tant qu’on fait notre travail correctement on est libre de faire ce qu’on veut et de gérer comme on le souhaite, on peut mime venir bosser à peut près quand on veut, arriver en retard, faire la sieste au boulot, tant qu’on est efficace dans notre travail et qu’on gère les deadlines ça ne pose de problème a personne.

Les heures sup ne sont pas obligatoires, la plupart des gens en font parce qu’ils aiment leur job (ou parce qu’ils ont envie de commencer plus tard le lendemain où de sortir plus tôt, on gère ça comme on veut), et de toute façon on est tous assis entre potes avec nos pc et du café, c’est plutôt agréable de bosser comme ça !

Trois fois par semaine une équipe de trois ou quatre personne fait a manger pour tout le monde, c’est très convivial et sympa. On sort beaucoup entre collegues, on monte des projets tous ensemble et d’ailleurs la plupart viennent de quand on est dans le bar du coin a discuter de tout et rien.

La boite se développe très vite et a énormément de visibilité, chaque personne y ajoute ses idées, c’est un partage et tout est a prendre pour améliorer la boite et les conditions de travail. Le café est également ouvert pour nous pour que nous puissions nous y installer pour bosser et aussi rencontrer les clients.

Dès que j’ai commencé à travailler pour eux on m’a tout de suite intégré et on écoute mes idées autant que celles des autres et je suis super heureuse de voir qu’elles sont appliquées directement ! A l’inverse quand quelqu’un a une idée pas terrible ou propose des images/articles moins intéressants on n’hésite pas à le dire et a en discuter, c’est toujours constructif.

C’est comme ça que j’ai été embauchée pour gérer les réseaux sociaux liés au website et que je me retrouve à faire des traductions d’interviews pour des articles ou pour la team video, aider à faire des articles sur le Japon, présenter des événements qui se passent en france, faire model pour des vidéos ou des pubs…

J’adore la façon dont chaque projet est pris au sérieux et mis en application. Récemment deux collègues ont dit qu’ils adoraient le jazz et voulaient faire venir leurs amis pour jouer dans le café le soir, on a fait un essai dans la semaine et ça a super bien marché, maintenant on va en faire tous les mois. C’est tellement intéressant de voir la boite se développer en lançant un nouveau concept de travail en entreprise, surtout au Japon ou le monde du travail est particulièrement dur et fermé aux nouvelles choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *