Un été au Japon

Septembre est déjà arrivé, c’est l’heure de récapituler un peu cet été au Japon.

C’est le 5e été que je passe à Tokyo, donc rien de très nouveau pour moi, si ce n’est qu’il m’a fallut un peu de temps pour bien m’installer, terminer mes démarches administratives et m’habituer à ma nouvelle vie. Mes cours ont commencé très rapidement, je n’ai eu que quelques jours de vacances, et c’était assez épuisant de devoir s’adapter si vite au rythme de Tokyo, particulièrement avec cette chaleur (et j’ai un peu trop fait la fête aussi, ça aide pas haha).

On me demande souvent si l’été est une bonne saison pour partir au Japon, je ne sais jamais trop quoi répondre à cette question. Au niveau du temps je dirais que c’est la pire période, en juin c’est la saison des pluies, en juillet/aout il fait très chaud et humide, c’est vraiment pas facile à supporter. Mais l’été au Japon c’est ambiance particulière. D’abord il y a énormément de festivals traditionnels (matsuri) un peu partout : le festival des lanternes, Les O-bon matsuri, La fête des étoiles, Les danses Awa-dori… Chaque semaine il y a toujours un matsuri quelque part.

Il y a aussi des Hanabi (feux d’artifices) quasiment chaque semaine un peu partout. C’est un événement très populaire et c’est toujours une bonne occasion pour se retrouver entre amis. Le plus connu est celui de la rivière Sumida, vers Asakusa le dernier week end de juillet. J’ai déjà fait aussi celui de Odaiba, et cette année j’ai pu voir ceux de Toda, Minato Mirai, et Futako-tamagawa (celui-ci se déroulait au bord de la rivière à côté de laquelle j’habite, on a pas eu besoin de marcher plus de 5 minutes pour trouver un coin complètement vide au bord de l’eau !)

Comme pour les matsuri c’est assez fatiguant à cause de la foule, mais l’ambiance est toujours aussi sympa, avec tous les gens qui portent des yukata, la musique traditionnelle, les stands de nourriture et l’odeur de viande grillée 😉

A proximité de Tokyo il a quelques belles plages qui sont toujours animées, comme celle de Kamakura, Zushi, Enoshima… On y trouve aussi souvent des endroits que l’on peut réserver pour faire des barbecue. Et puis il y a les beer gardens qui s’installent (stands de bières et snacks en terrasse, sur les toits, ou dans la rue), des festivals de musique qui valent le détour, des évènements un peu partout, et aussi quelque chose que j’adore faire avec mes amis : des petits feux d’artifices (on en trouve dans la plupart des conbini en été) dans les parcs le soir.

Cet été j’ai pu profiter de pas mal de ces festivals et hanabi, des concerts, des bières dehors, des soirées dans des parcs, des glaces au matcha, et plein de beaux souvenirs.

320340_445433385478867_166106674_n          Matsuri à Haneda Capture d’écran 2016-09-06 à 18.48.25Mitama matsuri14215772_1181389175216614_574510433_o

14233779_1181388458550019_852338944_oDead Pop fest

14247603_1183069775048554_1658081645_oGlace au matcha à Yamanashi14233741_1183069541715244_1170882712_oShimokitazawa

14247547_1183069681715230_562898739_o 14247536_1183069648381900_806341609_o 14215395_1183069558381909_537805025_oHanabi au parc (on a tenté d’écrire Hello sur la première photo…)1622255_781304765225059_5394217413456936042_nSoirée sur la plage de Odaiba

11745640_954777017877832_2398725686196780815_nCoucher de soleil depuis la plage de Enoshima (on voit le Mt Fuji au loin).

 

Le temps commence enfin à se rafraîchir (un peu), ça fait beaucoup de bien de sortir de la chaleur étouffante qu’on a eu pendant 2 mois (il fait encore 30 degrés mais le soir est beaucoup plus frais). Il paraît que l’automne est très agréable au Japon, en général il fait encore assez chaud jusqu’à début novembre et j’ai hâte de redécouvrir les paysages avec les couleurs des érables. Les collections d’automne et les décorations d’Halloween ont déjà commencé à envahir les magasins, j’ai déjà l’impression de découvrir un nouveau Tokyo.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *